Vous connaissiez sans doute certains des jeux qu’il a produit, le créateur de jeux vidéo Eric Viennot est malheureusement décédé le 25 juillet dernier à l’âge de 62 ans.

Eric Viennot et une colombe
Eric Viennot (image en provenance de son site officiel)

Et si vous ne le connaissiez pas, il était un Monsieur en avance sur son temps. Tout d’abord il s’est lancé dans l’image de synthèse, puis le jeu vidéo pour les enfants (les Aventures de l’Oncle Ernest comptent près d’une dizaine de jeux sortis entre 1998 et 2006.) via son studio de l’époque, Lexis Numérique. Ensuite, il est devenu un des ambassadeurs des expériences transmedia, à savoir de faire rencontrer le jeu vidéo avec bien d’autres média et les interconnecter pour galvaniser encore plus les expériences vécues. Par exemple avec son jeu vidéo, In Memoriam (2003), Viennot proposait de vivre une enquête interactive avec des extraits vidéos à visionner pour trouver des indices qui nous menaient vers de vraies recherches sur Internet. Le jeu allait même jusqu’à impliquer votre smartphone grâce à des appels, fictifs bien sûr, du serial killer de l’histoire. Quelques autres expériences narratives ont suivi, dont l’expérience interactive Alt-Minds qui poussait encore plus loin le concept posé par In Memoriam en proposant même une web-série. On vous laisse entrer un peu plus dans la tête de Monsieur Viennot à travers son site web qui fourmille d’expérimentations en tous genres. La dernière en date à notre connaissance était le jeu en réalité alternative (ou ARG) nommée L‘Homme qui rêvait dans Une Langue Inconnue.

Nous avions rencontré Eric Viennot à plusieurs reprises, notamment dans les débuts de l’association pour un débat-discussion autour du fun et des expériences ludiques alternatives en 2012. Nous vous laissons revoir tout cela si ça vous dit et nous, nous garderons la pensée vive d’un esprit créatif intarissable, même si les média jeux vidéo l’ont un peu – pas mal – boudés durant toute sa carrière, alors qu’il a été fait Chevalier des Arts et des Lettres en 2007 pour son travail d’auteur. Difficile de savoir pourquoi, car son œuvre et les personnes avec qui il a collaboré auraient mérité le plus grand des projecteurs. Merci pour tout, Monsieur Viennot !

Plus d’infos :

  • Le parcours d’Eric Viennot
  • Le making-of en vidéo des Aventures de l’Oncle Ernest
  • Le test de JVcom de Red Jonhson’s Chronicles, un des jeux vidéo de Lexis Numériques
  • Ci-dessous, Les Rencontres Vidéoludiques sur « Les nouvelles façons de jouer » avec Eric Viennot et Julien Chièze (animation Julien Thiry AKA Adyboo)
Aimez, Partagez :
Eric Viennot, le créateur de Lexis Numérique (Les Aventures de l’Oncle Ernest, In Memoriam) est décédé
Taggé sur :        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *