Plus que quelques jours avant à la fin du Mois des joueuses ! Nous vous présentons Alexandra, membre de Loisirs Numériques et community manager dans le domaine de l’eSport.

Salut Alexandra ! Je crois me souvenir que tu es joueuse très orientée eSport. Peux-tu nous parler de ton parcours ?

Salut ! Oui effectivement : je joue depuis que je suis toute petite mais j’ai réellement découvert le monde de l’eSport et du cast il y a quelques années grâce à la HF LAN et aux compétitions de Starcraft II organisées au sein de l’école ESIEE Paris. Par ailleurs, à ce moment-là, le bar eSport Meltdown venait d’ouvrir à République à Paris et ça a été le meilleur moyen pour moi de m’immerger complètement chaque semaine auprès de joueurs passionnés, tous réunis pour la même passion. Une véritable source de connaissance et d’échanges ! C’est d’ailleurs à force de fréquenter cet endroit que l’on m’a gracieusement proposé le poste de Community Manager pour le bar. J’aidais parallèlement Ogaming TV dans la gestion de leurs réseaux sociaux ainsi que d’autres chaines grand public sur Youtube. De fil en aiguille je suis moi-même devenue joueuse semi-pro au sein d’une équipe féminine chez LDLC et depuis, j’ai été Community Manager et consultante gaming pour les marques Logitech et Logitech G !

 

Quel regard portes-tu sur les femmes face à la scène eSport ?

Aujourd’hui les choses ont pas mal évolué quoi qu’on en dise. On voit de plus en plus de journalistes, de streameuses et de joueuses sur le devant de la scène. Ce sont grâce à des personnalités comme Kayane, MaddeLisk, Carole Quintaine ou encore DamDam que nous pouvons nous affirmer de façon légitime dans le milieu et je leur remercie du fond du cœur pour leur travail et leur persévérance. Même si elles sont toutes différentes dans leur approche, chacune a sa façon d’appréhender le jeu vidéo et le sport électronique et c’est ce qui fait toute la différence. Cependant, de nombreux changements restent encore à venir notamment dans l’imaginaire collectif où les femmes sont toujours considérées comme moins fortes et moins compétentes que les hommes, à tort. C’est d’ailleurs dommage de toujours voir certaines compétitions faire la distinction entre les sexes alors qu’il n’y a aucune raison à cela ! Sans parler du fait que les joueuses pros gagnent toujours moins en terme de cashprize que les hommes…

 

Qu’est-ce qui t’a poussé un beau jour à rejoindre l’association Loisirs Numériques ?

J’ai toujours aimé m’investir dans des associations diverses et variées mais c’est grâce à Mickael Newton au détour d’une Paris Games Week que j’ai voulu prendre part à l’aventure de Loisirs Numériques. Quoi de mieux que d’apporter son soutien à une cause qui nous est aussi chère que notre principale passion ! Même si mon travail me prend pas mal de temps, c’est toujours un plaisir de pouvoir participer à des podcasts ou de prendre part à l’organisation d’événements réellement importants en termes d’impact « humain » comme le Desert Bus de l’Espoir, les Journées Mondiales du Jeu Vidéo ou les brocantes solidaires « Jeux Donne ». C’est un excellent moyen de promouvoir les différents acteurs de l’industrie alors rejoignez-nous ! Et puis, comme on dit, l’union fait la (tri)force ! 🙂

 

Merci Alexandra, et à bientôt pour les derniers portraits de ce Mois des joueuses !

Aimez, Partagez :
Portrait : Alexandra, membre de Loisirs Numériques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *